Hockey / Ligue Magnus. Les Brûleurs des Loups claquent à Rouen, Gap passe tout près de l’exploit à Angers… sale soirée pour les clubs régionaux

Rouen – GRENOBLE : Les Brûleurs de Loups prennent une claque

Sur la patinoire de l’Ile Lacroix, les Brûleurs de Loups se sont inclinés face à Rouen ce vendredi soir. Dans ce choc de championnatles Dragons ont complètement renversé le match dans le dernier tiers avant que la rencontre ne se transforme en un règlement de comptes.

Pour un championnat choc, nous n’avons pas été déçus ! Les champions de France 2021, Rouen, et 2022, Grenoble, ont disputé un match intense sur l’Ile Lacroix dans le vrai sens du terme. Au final, les Dragons remportent la mise (7-4). Dommage pour les hommes de Jyrki Aho, qui ont rétrogradé dans le trio de tête du classement général

Tout avait bien commencé pour les Wolf Burners. Dans un premier tiers parfaitement maîtrisé, l’équipe grenobloise a rapidement pris l’avantage grâce à Aurélien Dair (7’57 »), suivi de Brent Aubin (8’57 »). Lorsque Joris Bedin rattrape les Dragons 36 secondes plus tard (9’39 »), les Rouge et Bleu reculent devant Kyle Hardy (18’55 »). Les Grenoblois ont tenu le match du bon côté. Mais les Rouennais se sont réveillés après la pause. Et le réveil a été brutal.

Les joueurs de Fabrice Lhenry ont pris le jeu à leur compte et ont infligé un difficile 5-0 aux Brûleurs des Loups entre la 20e et la 50e minute. Les Grenblois menaient alors 6-3, réduisant l’écart grâce à Joël Champagne (52’37 »), mais le but était marqué (6-4). La fin de match s’est déroulée sous haute tension. Plusieurs joueurs ont reçu des pénalités de match des deux côtés pour bagarres et mauvais gestes. Le Rouennais Sacha Guimond a mis fin au suspense avec un but dans la cage vide à seulement quatre minutes de la fin.

Fiche technique

A Rouen (Ile Lacroix Ice Stadium), Rouen a battu Grenoble 7:4 (1:3 ; 2:0 ; 4:1). Arbitre : MM Dehaen et Barcelo assistés de MM Debuche et Thorrignac.

Buts pour Rouen : 9’39 Bedin (Chakiashvili, Maia) ; 25’27 Beauchemin; 26’39 Tessier (Roman, Guimond) [5-4] ; 46’22 Chakiashvili (Boivin, Beauchemin); 50’04 Perret (Leborgne, Elorinne); 50’24 Beauchemin (Chakiashvili, Yeo); 56’15 Guimond (Boivin) dans une cage vide.

Buts pour Grenoble : 7’57 Dair (Jalasvaara, Rouhiainen) ; 8’57 Aubin (Onno, Treille) ; 18’55 Hardy (Treille, Lamarche); 52’37 champagne (Hardy, Treille) [5-4].

Penalty de Rouen : 42′ (1×25, 1×5, 6×2).

Pénalité pour Grenoble : 35′ (1×20, 1×5, 5×2).

Écart d’Angers : Charbonneau bourreau des Gapençais à Angers

Les Rapaces de Gap ont enduré le choc des deux tiers ce vendredi soir sur la glace des Ducs d’Angers à l’occasion du 12e Journée de la ligue Magnus. Deux tiers devant cette assemblée opposée au 2e Voyage à 3eElle tourne à l’avantage des Angevins, qui ont fait la différence 3-0 dans l’ultime période. Charbonneau, auteur d’un triplé, a été le grand artisan de la défaite face à la Gapençaise.

Il n’a pas eu besoin de 5 minutes pour ouvrir le score. Après ce départ idéal, les locaux ont ensuite eu, comme à leur habitude, beaucoup de mal à affronter une équipe de haute montagne bien organisée. Les joueurs d’Eric Blais ont poussé les Angevins à l’erreur et en ont profité pour égaliser en début de deuxième période après un avantage numérique stoppé par l’incontournable buteur slovène Bostjan Golicic (1-1, 26e minute).e). Tout restait donc à faire au début du dernier acte. Un dernier quart-temps mis en scène par les pensionnaires de l’Ice Park, Charbonneau s’est offert un doublé (2-1, 44’53). Puis Halley a breaké pour les siens à l’approche de la Sirène (3-1, 52e) avant que Charbonneau n’inscrive un triplé et ne laisse les Angevins l’emporter par trois buts. Après cette défaite, les Gapençais ont perdu une place et sont désormais à la troisième place. Les Angevins, eux, en gagnent un et sont Dauphins de Rouen, Feller de Grenoble (7-4).

Fiche technique

A Angers (Iceparc), Angers 4 – Ecart 1 (1-0, 0-1, 3-0).

Arbitre : M. Hauchart et Garbay assistés de MM Laboulais et Thiebault. 3400 spectateurs

Buts pour Angers : 4’40 Charbonneau (Ritz, Dusseau), 44’53 Charbonneau (Ritz, Halley), 51’14 Halley (Giroux, Manavian), 58’13 Charbonneau (Giroux, Manavian). Buts pour Gap : 25’56 Golicic (5-4).

Sanctions : Angers 12 (6X2). Espace 12 (6X2).

Cergy BRIANÇON : Les Diables Rouges coiffés au poteau par Cergy Pontoise

Les Briançonnais ont abandonné 3 à 1 sur la glace de Cergy Pontoise. Un duel qui a échappé aux Diables en toute fin de rencontre et qu’ils regretteront beaucoup car ils n’ont pas pu mettre en œuvre un seul de leurs huit avantages numériques offerts ce vendredi soir…

Ce sont les Briançonnais qui ont tenu les cartes en première mi-temps. Cependant, alors que les Jokers recherchaient certainement plus pour Jan Broz, les meilleures chances ont été attribuées aux Devils. Bérard, deux fois, Villiot et Légers ont eu quatre très belles occasions de but à eux seuls en milieu de créneau face à Ylonen, mais les deux équipes sont rentrées aux vestiaires avec un résultat propre.

En deuxième mi-temps, les Jokers se sont montrés plus pressants et présents dans le match et ont logiquement ouvert le score sur l’avantage numérique juste avant la mi-temps de Bower. Bien dans le coup jusque-là, les Haut-Alpins ont connu un début de troisième période compliqué. Courbés autour de leur but mais tenant toujours la barre transversale, ce sont eux qui ont marqué à 13 minutes de la fin avec une tentative d’évasion gagnante de Guillemain.

Briançon, commencé à effectuer le casse, a ensuite été douché par Melin, qui a rendu l’avantage aux Jokers avec un nouvel avantage numérique converti cinq minutes avant le buzzer. Les pensionnaires de René-Froger ont apporté leurs dernières forces à la bataille, faisant sortir Broz pour intégrer un voltigeur supplémentaire et encaissant un ultime but dans une cage vide de Farnier.

Fiche technique

A Cergy Pontoise (Aren’Ice), Cergy Pontoise bat Briançon 3 à 1 (0-0,1-0,2-1)

Arbitre : M. Furet et Pendu assistés de MM. Collin et Douchy

1678 spectateurs

Tore Cergy Pontoise : 27’16 Bower (Farnier, Salonen)(5-4), 54’44 Melin (Kauppila, Farnier)(5-4), 58’26 Farnier (Torrel)(cage vide)

Buts Briançonnais : 46’58 Guillemain (Bérard)

Pénalités : Cergy Pontoise 14′, Briançon 12′

Anglet – CHAMONIX : la mauvaise opération des pionniers

Perdus sur la glace d’Anglet, les Pionniers ont fait une très mauvaise opération en voyant leurs adversaires se rapprocher en bout de tableau. Olivier Dame Malka a ouvert le score pour les Basques après 43 secondes, Anton Vassilev a porté le score à 2-0 après une minute en seconde période.

Ce n’est qu’à la 33e minute que Virtanen a réduit le déficit en supériorité numérique, une minute plus tard c’est Gabin Ville qui a égalisé son équipe. Malgré de bonnes occasions dans le dernier tiers, l’inefficacité offensive coûte toujours de l’argent et c’est Arrossamena qui a donné l’avantage aux Basques à sept minutes de la fin.

Les Pionniers n’ont pas pu se remettre d’un déficit d’un but malgré le remplacement de Sabol dans les derniers instants.

Chamonix stagne à la 10e place, mais Anglet retombe à seulement deux points. Déjà 10 points séparent les Pionniers de la septième place niçoise, les hommes de Lefebvre sauront-ils riposter face à Gap à domicile ? Rien n’est moins sûr…






Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir des actualités et des offres spéciales sur les choses à manger, boire, voir et faire à Grenoble !

Nous ne spammons pas ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d'informations.

Objets similaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

évènements à venir

Festival : Grenoble à livres ouverts

Du 3 au 7 avril, le Printemps du...

Quand romantique et éthique convolent en justes noces – City guide Grenoble

Marion a lancé sa propre marque de bijoux, Inchy Doney, en 2019. En plus de ses petites séries réalisées en argent et en or...

Recherche buvette et camions/vélos de restauration pour la Fête des Tuiles – Appels et consultations

A l’occasion de la Fête des Tuiles qui aura lieu le samedi 8 juin 2024 sur les cours Jean Jaurès...

Demeure Sauvage et ode au terroir alpin – City guide Grenoble

C’est au cœur de l’Oisans, dans le village de Villard-Reculas, à quelques kilomètres de l’Alpe d’Huez, que Demeure Sauvage a vu le jour sous...