Isère : les 4 principaux dossiers de Jean-Pierre Barbier, président du conseil départemental

Interview. Invité de La Voix Est Libre de France 3 Alpes ce samedi 19 mars, le président LR du Conseil départemental de l’Isère, Jean-Pierre Barbier, fait le bilan de sa première année de mandat. Revue d’extraits choisis de l’émission.

Jean-Pierre Barbier est à la tête du département depuis un an maintenant, succédant au socialiste Alain Cottalorda. À l’exception l’épineuse question du tunnel du Chambon, évoqué en seconde partie d’émission, le nouveau patron de l’Isère revient sur l’année écoulée en évoquant l’aide sociale, les transports avec l’A480 et les VFD et la création d’un pôle agroalimentaire. En face de lui la conseillère départementale du PS, Amandine Germain.
Rappelons en préambule que le député Les Républicains est à la tête du plus gros budget de la région Auvergne-Rhône-Alpes (hors métropole de Lyon), estimé à 1,5 milliard d’euros.

Réciprocité de l’aide sociale

C’est un dossier qui fait désormais grand bruit : le RSA (Revenu de Solidarité Active) et ses allocataires. Jean-Pierre Barbier souhaite que « les gens réapprennent à se lever et à travailler des heures ». Les allocataires du RSA sont donc tenus de faire du bénévolat en échange de l’aide sociale dont ils bénéficient. Le département a besoin de vous pour le président : « Nous sommes intéressés par vos compétences, la société a besoin de vous. vous pouvez nous aider Réinsérer. » La conseillère départementale socialiste Amandine Germain s’interroge : « J’aimerais comprendre s’il s’agit de bénévolat, d’indépendant ou de retour des allocataires du RSA sur le marché du travail ? » et se demande pourquoi « les fonds publics ne sont pas mobilisés pour un retour à l’emploi ».

Elle évoque aussi la coupe de 5 millions d’euros pour l’insertion sociale et professionnelle dans le budget 2016, mais Jean-Pierre Barbier répond que « la coupe des subventions de l’Etat, ce n’est pas nous. C’est votre gouvernement. » Les deux hommes politiques se sont également mis d’accord sur la réduction des aides à la prévention spécialisée (moins 11%) et aux opérations de proximité (moins 7%). Cependant, le budget réservé aux mesures sociales reste le plus important à 661 millions d’euros.



Durée de la vidéo : 01min 48

Intervenants : Amandine Germain, conseillère départementale PS / Jean-Pierre Barbier, président LR du département de l’Isère

A480, le serpent de mer de Grenoble

Autre sujet abordé : le contournement de Grenoble avec le Sea Serpent A480. Un débat récurrent depuis des années sans qu’une solution satisfaisante soit trouvée, même si Jean-Pierre Barbier parle de « consensus autour du Rondeau et de l’A480 ».

Il évoque la voie du projet proposé par AREA et l’Etat, « soit le doublement de l’A480 en 2 x 3 voies », avec une enveloppe de « 300 millions d’euros d’argent privé qui viendrait financer ces travaux ». premières fois et l’occasion est unique. »
Pour rappel selon une étude INRIX Grenoble, publiée en début de semaine, est la septième plus grande ville de France.



Durée de la vidéo : 00 min 33

Intervenant : Jean-Pierre Barbier, Président LR du Conseil départemental de l’Isère

La privatisation des VFD

Également dans le domaine des bus de transport VFD. Le conseil de district vendra ses parts dans la société, qui sera donc privatisée. « On ne peut pas faire autrement. La situation opérationnelle est rétablie, mais l’investissement de cette société n’est plus possible. Il ne peut plus tenir le coup dans un monde très concurrentiel », explique-t-il. De plus, avec la loi NOTRe (Nouvelle Organisation Territoriale de la République) en 2017, le département ne sera plus en charge des transports.

Pour Amandine Germain, le Parti socialiste « n’aurait pas fonctionné comme ça. En un an, on n’a pas eu de nouvelles des VFD ». Jean-Pierre Barbier souligne l’inertie du PS face aux Républicains : « On n’en a pas parlé depuis un an, mais on a fait quelque chose. Vous en avez parlé pendant 15 ans, mais vous n’avez rien à faire. »



Durée de la vidéo : 00 min 39

Intervenants : Amandine Germain, conseillère départementale PS / Jean-Pierre Barbier, président LR du conseil départemental de l’Isère

La construction d’un centre de restauration

Le président du département, présent au Salon de l’Agriculture de Paris, est revenu sur la situation problématique des agriculteurs : « Il en va de leur avenir et de notre indépendance alimentaire au niveau national. C’est quelque chose qu’on ne mentionne jamais. Si demain nous n’avons plus d’agriculture, notre pays dépendra de beaucoup d’autres pays pour nourrir les Français. »
Au lieu de subventions supplémentaires, il propose la création d’un pôle alimentaire. « Nous, les communautés, devons fournir les outils nécessaires pour qu’elles puissent commercialiser leurs produits et les valoriser. » Un abattoir avec une salle de découpe serait construit pour que les agriculteurs puissent revendre.

Ce nouveau centre permettrait de desservir à la fois les cantines scolaires et les maisons de retraite. Jean-Pierre Barbier souhaite valoriser les circuits locaux et créer un label Alpes-Isère pour le département : « Les Isérois doivent soutenir leur agriculture », conclut-il.
Une étude a été lancée en concertation avec les agriculteurs, leurs représentants et les prestataires privés. Les premiers résultats devraient être connus d’ici juin.

Jean-Pierre Barbier - 19/03/2016






Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir des actualités et des offres spéciales sur les choses à manger, boire, voir et faire à Grenoble !

Nous ne spammons pas ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d'informations.

Objets similaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

évènements à venir

Coupe d’arbres morts sur les berges de l’Isère – Actualité à caractère exceptionnel

Ces arbres situés au niveau de l'Ile Verte doivent être coupés car ils peuvent présenter un danger pour la sécurité...

Exploitation commerciale du snack Jean Bron. – Appels et consultations

La Ville de Grenoble souhaite confier à un prestataire l'exploitation commerciale du snack de la piscine Jean Bron pour la...

La tendance photo argentique et comment vous lancer – City guide Grenoble

Nous utilisons des cookies pour optimiser notre site web et notre service. Indiquez-nous vos préférences : Le stockage ou l’accès technique est strictement nécessaire dans...

Recherche buvette et camions/vélos de restauration pour le Cabaret Frappé – Appels et consultations

A l’occasion du festival « Cabaret Frappé » qui aura lieu du 7 au 11 juillet 2024 au jardin de...