La start-up iséroise Tolv s’associe à Renault pour convertir les fournisseurs de chaleur à l’électricité

Tolv, spécialiste du « Retrofit », s’occupe de la reconversion des entreprises de services publics. La start-up de Fontaine en Isère s’est associée au constructeur Renault pour développer un kit qui sera lancé l’année prochaine.

Une seconde vie pour les véhicules thermiques qui ne sont plus autorisés à circuler dans les zones environnementales (ZFE) de certaines villes. La start-up iséroise Tolv – anciennement Phoenix Mobility – convertit des véhicules essence ou diesel en véhicules électriques grâce à un kit de conversion standardisé et modulable. Et elle entend devenir un acteur majeur de cette pratique du rétrofit.

« Lorsque vous reconstruisez un véhicule, vous retirez son moteur, son tuyau d’échappement et son réservoir, puis vous remplacez tous ces composants par notre kit. Il se compose lui-même d’une batterie, d’un moteur électrique, d’une nouvelle boîte de vitesses et de tous les composants annexes raphaël Heches, directeur de production chez Tolv.

La pratique se dit écologique, promettant une réduction de 50 % des gaz à effet de serre après le changement de moteur, tout en conservant 200 km d’autonomie en ville. Le service fait l’objet de plusieurs subventions.

« Avec le rétrofit, nous vous permettons d’avoir un véhicule électrique transformé pour la moitié du prix d’un véhicule neuf. A cela s’ajoutent les subventions et les primes de rétrofit. Il y en a un qui est jusqu’à 6 dans tout le pays 000 euros », explique Sylvain Deplace, directeur technique de la start-up.

D’autres subventions peuvent être accordées par les collectivités locales. C’est notamment le cas de Grenoble-Alpes Métropole, dont une partie est classée en ZFE et propose une subvention de 12 000 euros pour convertir son véhicule en électrique.

En pleine expansion, Tolv a annoncé le 18 juillet la signature d’un protocole d’accord avec le constructeur français Renault avec l’idée de développer un kit de rétrofit pour véhicules utilitaires. Le produit sera commercialisé en 2023 pour le modèle Renault Master.

« Cela permet aux clients de transformer leur véhicule, de changer de carte grise, sans passer par la case à cocher réglementaire », résume Sylvain Deplace.

Les deux sociétés espèrent éventuellement étendre cette solution à d’autres modèles de véhicules. Les kits sont assemblés par Renault sur son site de Flins-sur-Seine (Yvelines), « qui s’engage pour l’économie circulaire de la mobilité ». Les anciens moteurs thermiques des utilités convertis à l’électrique y sont également recyclés ou réutilisés.

Tolv soutiendra l’utilisation commerciale de ces kits de mise à niveau. Convertir une entreprise de services publics à l’électricité prend une semaine de travail. Et leLe carnet de commandes de la jeune entreprise est déjà plein.






Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir des actualités et des offres spéciales sur les choses à manger, boire, voir et faire à Grenoble !

Nous ne spammons pas ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d'informations.

Objets similaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

évènements à venir

Festival : Grenoble à livres ouverts

Du 3 au 7 avril, le Printemps du...

Quand romantique et éthique convolent en justes noces – City guide Grenoble

Marion a lancé sa propre marque de bijoux, Inchy Doney, en 2019. En plus de ses petites séries réalisées en argent et en or...

Recherche buvette et camions/vélos de restauration pour la Fête des Tuiles – Appels et consultations

A l’occasion de la Fête des Tuiles qui aura lieu le samedi 8 juin 2024 sur les cours Jean Jaurès...

Demeure Sauvage et ode au terroir alpin – City guide Grenoble

C’est au cœur de l’Oisans, dans le village de Villard-Reculas, à quelques kilomètres de l’Alpe d’Huez, que Demeure Sauvage a vu le jour sous...