Où en est le chantier du centre commercial Neyrpic à Saint-Martin-d’Hères, dix mois après le début des travaux ?

Le chantier du futur complexe commercial de Neyrpic entre dans une nouvelle phase. La moitié du gros œuvre a été réalisée sur cette ancienne friche industrielle. Le chef de projet met l’accent sur l’aspect environnemental du projet.

Près d’un an s’est écoulé depuis le début de la construction. Cinq grues et 90 ouvriers sont à l’œuvre sur le site des anciennes usines Neyrpic à Saint-Martin-d’Hères (Isère), fermées depuis cinquante ans. Un vaste complexe de 120 commerces, restaurants et espaces de loisirs voit le jour sur l’ancien site industriel.

« Nous préserverons l’ADN des sites et préserverons l’architecture industrielle spécifique des usines », assure Maurice Bansay, président fondateur du groupe Apsys, qui est responsable des travaux sur le site. Certaines façades des anciennes usines ont été restaurées afin de les intégrer à l’architecture du centre commercial.

Certaines façades des anciennes usines Neyrpic seront conservées pour le futur centre commercial.

L’immense complexe se veut respectueux de l’environnement : « On ne peut pas faire mieux en matière de certification environnementale », assure son président. Des façades végétalisées dans les box, un système de récupération d’eau de pluie pour l’arrosage des plantes et un parc photovoltaïque de 100 000 m².

« La totalité de la consommation énergétique des parties communes est couverte par cette production d’énergie », précise Maurice Bansay. En outre, environ 180 arbres doivent être plantés et une petite forêt urbaine doit être créée. petite île de fraîcheur.

Cinq grues et 90 ouvriers travaillent sur le chantier du futur centre commercial.

Il faut dire que l’impact environnemental du projet a été au centre des mobilisations des opposants ces dernières années. Un groupe de riverains s’est longuement battu et a déposé plusieurs recours devant le tribunal administratif de Grenoble. Ils ont été déboutés par le tribunal et le chantier pourrait démarrer en décembre 2021. Depuis, le projet a changé.

Plusieurs éléments ont été intégrés, dont un « fab lab » – un laboratoire de fabrication pour la conception et la production d’objets divers – mais aussi une maison des jeunes pour les 65 000 étudiants sur le campus. L’accent sera mis sur l’économie sociale et solidaire « pour encourager les nouvelles tendances de consommation ». Bowling, karting, aires d’escalade, arcades… Place pour 10 000 m² de loisirs doivent aussi voir le jour.

La construction de certains bâtiments est déjà bien avancée.

Au total, le projet représente un investissement de 200 millions d’euros pour Apsys. « Nous avons réalisé la moitié du gros œuvre. Nous avons réalisé les travaux de préparation des sols, d’assainissement des sols, de désamiantage des bâtiments et de démolition de certains bâtiments », résume François Agache, Directeur Général Développement et Opérations du Groupe Apsys.

Le centre commercial doit gérer plus de 2 100 emplois en phase chantier et en phase exploitation. « A la fin des années 1960, les activités des usines de Neyrpic ont été suspendues. Revoir la vie, revoir les ouvriers travailler, ça fait chaud au coeur », a déclaré David Queiros, maire PCF de Saint-Martin-d’Hères. Les travaux de construction devraient être achevés d’ici la fin de 2023.






Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir des actualités et des offres spéciales sur les choses à manger, boire, voir et faire à Grenoble !

Nous ne spammons pas ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d'informations.

Objets similaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

évènements à venir

Une escapade d’une journée à moins de 30 minutes de Grenoble

“Je vis là où vous partez en vacances”. Oui, c’est une des chances qu’ont les Grenoblois : pouvoir vivre des aventures dont beaucoup rêvent...

L’Hanakotoba, le langage des bijoux fleuris – City guide Grenoble

D’inspiration amérindienne, les boucles de la marque L’hanakotoba n’en cultivent pas moins leur propre univers poétique et coloré. Grâce à leur créatrice, Laura Botilde,...

Coupe d’arbres morts sur les berges de l’Isère – Actualité à caractère exceptionnel

Ces arbres situés au niveau de l'Ile Verte doivent être coupés car ils peuvent présenter un danger pour la sécurité...

Exploitation commerciale du snack Jean Bron. – Appels et consultations

La Ville de Grenoble souhaite confier à un prestataire l'exploitation commerciale du snack de la piscine Jean Bron pour la...