Bastille

Bastille

La colline de la Bastille est couronnée par un fort militaire qui s’élève à 264 mètres au-dessus de la ville de Grenoble. Il a été érigé au XIXe siècle.il siècle pour remplacer une ancienne fortification datant de la fin du XVIe siècleil siècle. Le fort culmine à 476 mètres d’altitude dans les derniers contreforts du massif de la Chartreuse. Vous pouvez accéder à la Bastille en empruntant le téléphérique, à pied ou en voiture. C’est le site touristique le plus fréquenté de l’agglomération grenobloise, avec environ 600 000 visiteurs chaque année.

Quelques notions géographiques et historiques :

Le fort est construit sur le dernier promontoire du Mont Rachais, qui est la montagne la plus méridionale et la plus étroite du massif de la Chartreuse.

La plate-forme du fort, à 264 mètres au-dessus d’une vallée remarquablement plate, est d’origine glaciaire. C’est une avancée glaciaire formée lors du retrait du glacier de l’Isère il y a 25 000 ans, lors du réchauffement climatique. La fonte du glacier a donné lieu à la présence d’un lac pendant plus de 10 000 ans. Le recul du lac, qui s’étendait sur 150 kilomètres entre Albertville et Saint-Jean-de-Moirans, a laissé la plaine telle que nous la connaissons aujourd’hui.

Le fort de la Bastille a été construit pour se défendre contre une attaque venant de Chartreuse. A l’origine, la Bastille était destinée à défendre Grenoble des attaques de la Savoie, mais cette menace disparut avec l’annexion de la Savoie par la France en 1860. Le fort fut rendu inutile avec l’invention du canon moderne. Le système de défense n’a jamais été utilisé en temps de guerre.

Cet emplacement a été choisi car il permettait la surveillance, le contrôle et la défense de la ville de Grenoble et des vallées iséroises du Grésivaudan et du Drac au XIXe siècle.il siècle, étant très difficile à attaquer et à capturer en raison des falaises et des pentes abruptes qui l’entourent.

Découvrez la colline de la Bastille !

En plus de la vue magnifique que l’on peut contempler depuis le Fort de la Bastille, la colline regorge de sites culturels et sportifs !

La Bastille dispose de deux restaurants, le restaurant du téléphérique et le restaurant Pèr’Gras, qui se situe depuis 1896 à la sortie de l’esplanade du glacis. Le Pèr’Gras a été rénové en 2007 et ses murs sont maintenant dans la couleur rouge caractéristique.

Le restaurant Pèr’Gras offre une vue panoramique sur Grenoble et les montagnes environnantes. Il propose une cuisine traditionnelle et régionale, ainsi que des spécialités comme la fondue ou la raclette. Le restaurant dispose d’une terrasse pour les beaux jours et d’un salon intérieur chaleureux et cosy.

De plus, l’ancien poste de garde du fort a été transformé en sandwicherie et le site dispose également d’un snack-bar.

La Bastille est un lieu animé avec des parcours acrobatiques, des tyroliennes et des animations culturelles régulières. La colline abrite 4 musées dont le Musée Dauphinois et possède le Jardin du Dauphin, véritable lieu paisible où reposent encore des ruines antiques.

La route qui mène au Fort de la Bastille est très particulière et attire les sportifs pour son profil unique : une montée longue de 1,9 km avec une pente moyenne de 15% pour 270 mètres de dénivelé jusqu’à 501 mètres d’altitude. C’est l’une des routes les plus escarpées de France ! Cette ascension a accueilli sept arrivées du Critérium du Dauphiné, course cycliste mythique.

Cependant, il n’a jamais été utilisé par le Tour de France en raison de son étroitesse et du manque d’espace au sommet. Les cyclistes amateurs peuvent participer chaque année à une course appelée « La Prise de la Bastille » organisée en septembre et pour les coureurs c’est un vrai challenge !






Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir des actualités et des offres spéciales sur les choses à manger, boire, voir et faire à Grenoble !

Nous ne spammons pas ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d'informations.

Objets similaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

évènements à venir

L’Hanakotoba, le langage des bijoux fleuris – City guide Grenoble

D’inspiration amérindienne, les boucles de la marque L’hanakotoba n’en cultivent pas moins leur propre univers poétique et coloré. Grâce à leur créatrice, Laura Botilde,...

Coupe d’arbres morts sur les berges de l’Isère – Actualité à caractère exceptionnel

Ces arbres situés au niveau de l'Ile Verte doivent être coupés car ils peuvent présenter un danger pour la sécurité...

Exploitation commerciale du snack Jean Bron. – Appels et consultations

La Ville de Grenoble souhaite confier à un prestataire l'exploitation commerciale du snack de la piscine Jean Bron pour la...

La tendance photo argentique et comment vous lancer – City guide Grenoble

Nous utilisons des cookies pour optimiser notre site web et notre service. Indiquez-nous vos préférences : Le stockage ou l’accès technique est strictement nécessaire dans...