Comment fonctionnera la zone à trafic limité de Rennes ?

Circuler en voiture Dans le centre-ville de Rennes, nous devons bientôt montrer nos pièces d’identité. En effet, à partir du 13 février, une zone à circulation restreinte (ZTL) sera mise en place dans le cœur historique de la capitale bretonne pour réduire la circulation automobile et apaiser l’atmosphère. Ce système, bien connu en Italie, est déjà en vigueur dans plusieurs villes françaises telles que Nantes, Strasbourg et Grenoble. A Rennes, l’expérimentation va durer quatre mois pour tester son fonctionnement et le corriger si nécessaire. « Mais nous ne rentrerons pas en rame », a déjà promis la ville. Présentation de cette ZTL qui veut compliquer la vie des automobilistes.

Moins de voitures et plus de piétons et de cyclistes

Faire du centre-ville un espace paisible en favorisant les transports doux et en réduisant le trafic automobile. La zone à circulation réduite, qui entrera en vigueur le 13 février, est utilisée à cette fin. A cette date, seules les personnes autorisées sont autorisées à arriver en voiture. dans le centre historique de Rennes. « Nous ne supprimons pas la voiture en ville, nous voulons juste favoriser l’usage raisonné de la voiture individuelle », explique Valérie Faucheux, adjointe déléguée à la mobilité et aux déplacements. Concrètement, selon l’élu, le dispositif vise à « réduire le bruit et la pollution de l’air. « Mais aussi » pour donner à la ville une autre ambiance. « Il est plus facile de se promener dans la vieille ville et de lâcher les mains des enfants », dit-elle.

Un périmètre qui s’étend sur une quarantaine d’hectares

La zone à circulation restreinte, identifiée par six panneaux marquant son entrée, couvrira un périmètre de 40 hectares dans le centre-ville de Rennes, qui selon Valérie Faucheux sera « la plus grande de France ».

Il sera d’abord testé dans la partie nord du centre-ville entre les quais de Vilaine et l’Hôtel-Dieu et entre la place des Lices et la piscine Saint-Georges. A l’avenir, la ZTL pourrait s’étendre à d’autres secteurs comme le boulevard de la Liberté.

Ayants droit avec ou sans justificatif

Certains véhicules peuvent encore circuler dans la zone à circulation restreinte. Bien sûr, cela s’applique aux services d’urgence, aux forces de l’ordre, aux taxis, aux services municipaux ou aux véhicules d’autopartage qui ne nécessitent pas de preuve d’accès. Les habitants, commerçants, artisans, déménageurs ou personnel médical peuvent également se déplacer dans la ZTL à condition d’apporter la preuve qu’ils en ont le droit. Un système de badges devrait également être déployé dans les mois à venir, notamment pour les résidents.

35 euros d’amende pour les contrevenants

La ville prévoit dans un premier temps une phase de sensibilisation pour les premières semaines. Mais après ça, les amendes il se met à pleuvoir pour les automobilistes qui n’ont rien à faire dans le centre-ville. Ce seront les policiers municipaux qui se chargeront de la verbalisation et procéderont à des contrôles inopinés aux différents portails d’entrée de la ZTL. En Italie, le dispositif fonctionne avec des caméras qui photographient les véhicules entrant et sortant. « On aimerait y réfléchir, mais la loi française ne le permet pas pour le moment », regrette Valérie Faucheux.






Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir des actualités et des offres spéciales sur les choses à manger, boire, voir et faire à Grenoble !

Nous ne spammons pas ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d'informations.

Objets similaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

évènements à venir

L’Hanakotoba, le langage des bijoux fleuris – City guide Grenoble

D’inspiration amérindienne, les boucles de la marque L’hanakotoba n’en cultivent pas moins leur propre univers poétique et coloré. Grâce à leur créatrice, Laura Botilde,...

Coupe d’arbres morts sur les berges de l’Isère – Actualité à caractère exceptionnel

Ces arbres situés au niveau de l'Ile Verte doivent être coupés car ils peuvent présenter un danger pour la sécurité...

Exploitation commerciale du snack Jean Bron. – Appels et consultations

La Ville de Grenoble souhaite confier à un prestataire l'exploitation commerciale du snack de la piscine Jean Bron pour la...

La tendance photo argentique et comment vous lancer – City guide Grenoble

Nous utilisons des cookies pour optimiser notre site web et notre service. Indiquez-nous vos préférences : Le stockage ou l’accès technique est strictement nécessaire dans...