CONTROVERSE. Laurent Wauquiez sait accueillir avec un dîner à « 1165 euros par personne ».

Le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes est reconnu par le journal Médiapart pour des « dîners somptueux » : le prix par personne, les places assises, la liste des invités sont passés au crible. L’exécutif régional récompense un dîner « privé » de 100 000 € en juin dernier dans un château du Beaujolais.

Selon les journalistes de Médiapart, Laurent Wauquiez a prévu un plan de communication qui semble bien rodé : un grand « dîner » trimestriel destiné à promouvoir la région, réunissant les influenceurs nationaux et toute l’élite régionale. Le problème ? On est loin de toute sobriété, une tendance de l’époque avec des repas d’une valeur de 1165 euros de la part des journalistes de Médiapart qui ont eu accès aux dépenses engagées, soit. H. Une somme proche du SMIC.

Le président de la région est aussi l’un des favoris de la droite pour l’élection présidentielle de 2027, et tout le monde comprend qu’une telle campagne se prépare de nombreuses années à l’avance, mais pas au détriment des contribuables.

Le premier dîner a eu lieu au printemps 2022 avec une soixantaine de convives à l’Institut Paul Bocuse près de Lyon, « la deuxième édition » a eu lieu le 23 juin au Château de la Chaize », rapporte Mediapart. Le domaine est situé aux portes de la Bourgogne, non loin de Cluny et de Mâcon.

La propriété a été louée au milliardaire Christophe Gruy. Des séminaires sur mesure sont régulièrement organisés dans cette magnifique propriété entourée de vignes.

« The Summit Dinner » est le nom de code donné à ces rassemblements en coulisses.

Selon Médiapart, le prix total est de 100 000 euros, dont 19 751 euros pour le traiteur, 45 435 euros pour la location de mobilier et de matériel son et lumière. La part par personne est de « 1165 euros par invité », tout compris.

Les invités ? Les noms notables incluent Alain Mérieux, fondateur de BioMérieux, le magnat de l’événementiel Olivier Ginon, la star du tennis Jo-Wilfried Tsonga, le skieur Alexis Pinturault et le PDG du Groupe M6 Nicolas de Tavernost.

Selon Sarah Brethes, journaliste à Médiapart, répondre à cette question était indispensable. Trente personnes parmi les convives soit une sur trois ont répondu.



Durée de la vidéo : 47 secondes

Sarah Brethes de Médiapart répond aux questions de France 3 Rhône-Alpes, elle explique avoir contacté une trentaine d’invités sur la liste des 90 personnalités présentes.



©France Télévisions

Tout le monde insiste sur le fait qu’il s’agit « d’établir des liens », de « réseauter ». Peu de commentaires sur le prix, dont ils n’étaient pas forcément conscients.

Lorsque nous avons interrogé Laurent Wauquiez, qui a d’abord refusé de nous répondre, c’est la Présidence qui a répondu par mail, ils ont parlé d’un événement visant à créer des synergies au sein des territoires de la région Auvergne-Rhône

Sarah Brethes, Médiapart

la Le Groupe des socialistes, écologistes et démocrates de la région Auvergne-Rhône-Alpes réagit dans un communiqué intitulé « Au comble de l’indécence » : « Le double standard avec le faste des dîners incriminés paraît tout à fait indécent et illustre bien le double discours de Laurent Wauquiez, qui est prêt à « faire tout ce qu’il faut pour servir et nourrir à grands frais son ambition personnelle. » Ils affirment se réserver le droit d’ester en justice.



Durée de la vidéo : 32 secondes

Jean François Debat, le maire PS de Bourg-en-Bresse, demande des comptes à Laurent Wauquiez, président de région ou candidat à la présidentielle ?



©France Télévisions

Jean-François Debat, maire de Bourg-en-Bresse et élu PS de la région, répète sur France 3 que « ça dépasse l’entendement. Quelle est la valeur de la région Auvergne-Rhône-Alpes ? Est-ce la promotion de la région ou la préparation de l’échéance de 2027 ? »

« Encore un scandale ! », a tweeté l’écologiste et maire de Grenoble, Eric Piolle. « Alors qu’il coupe les subventions de la ville et de l’Etat, Wauquiez s’offre des dîners de luxe pour 100 000 euros. »
« Alors que 12 millions de Français sont incapables de se chauffer, que les stations sont à sec et que l’inflation se confirme, Laurent Wauquiez et ses amis ont perdu le sens des réalités. Mon groupe demande solennellement ce qui a justifié de telles dépenses pour ce dîner ! », a déclaré sur Twitter Andréa Kotarac, présidente du Regroupement des élues IA de la Région.

La région a admis dans un courriel à Mediapart avoir payé la facture « 100% à ses frais, sans aucun financement privé d’aucune sorte » mais n’a pas précisé à quel foyer ces frais étaient imputés, alors que la région a récemment subi d’importantes coupes dans les dépenses culturelles. financement.

Interrogée par l’AFP, la région a expliqué que ces repas, baptisés « dîners au sommet », visent à « réunir des personnalités de tous horizons : culturels, économiques, sportifs, associatifs, sociaux et solidaires… » pour « en faire notre région crée de belles synergies entre les acteurs » pour son développement.
« On calcule environ 165 euros par personne, le reste est généralement associé à des frais logistiques exceptionnels liés à la localisation », a-t-elle ajouté.






Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir des actualités et des offres spéciales sur les choses à manger, boire, voir et faire à Grenoble !

Nous ne spammons pas ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d'informations.

Objets similaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

évènements à venir

L’Hanakotoba, le langage des bijoux fleuris – City guide Grenoble

D’inspiration amérindienne, les boucles de la marque L’hanakotoba n’en cultivent pas moins leur propre univers poétique et coloré. Grâce à leur créatrice, Laura Botilde,...

Coupe d’arbres morts sur les berges de l’Isère – Actualité à caractère exceptionnel

Ces arbres situés au niveau de l'Ile Verte doivent être coupés car ils peuvent présenter un danger pour la sécurité...

Exploitation commerciale du snack Jean Bron. – Appels et consultations

La Ville de Grenoble souhaite confier à un prestataire l'exploitation commerciale du snack de la piscine Jean Bron pour la...

La tendance photo argentique et comment vous lancer – City guide Grenoble

Nous utilisons des cookies pour optimiser notre site web et notre service. Indiquez-nous vos préférences : Le stockage ou l’accès technique est strictement nécessaire dans...