Des lunettes connectées 100% made in Grenoble pour visiter la ville « autrement ».

Ce ne sont encore que des prototypes qui sont présentés au festival Experimenta Art Sciences. Les lunettes « Jules Verne » offrent la possibilité de voir les villes en réalité augmentée, dans des balades touristiques agrémentées de l’histoire des lieux.

La combinaison de l’art et de la science est le but et la revendication de la Experimenta Art Science Festival qui ouvrira à Grenoble ce mercredi 12 octobre. Dix jours consacrés aux innovations nées de la rencontre entre disciplines artistiques et scientifiques.

Là, un tout nouveau projet veut faire ses preuves et convaincre : les lunettes « Jules Verne ». lunettes 100 % Grenoble, « qui transforment les balades touristiques en spectacles virtuels », assurent leurs créateurs.

A l’origine Bruno Thircuir, directeur de La fabrique des petites utopies, une compagnie de théâtre grenobloise qui mêle les arts dans toutes leurs créations, théâtre, cirque, marionnette, vidéo, musique, chant…

« L’idée est d’aller partout et d’entendre des histoires. Nous avons l’audio, la géolocalisation et des indices pour suggérer un chemin. J’ai enregistré des histoires sur ce pont sur l’Isère, je raconte l’histoire de la Houille Blanche, de l’électricité, de la montagne, au Jardin de Ville, celle du ciment Vicat et de l’or gris », énumère-t-il.

Quand Bruno est venu avec son projet, je me suis dit que c’était presque impossible.

Yann Lee, Spécialiste Réalité Augmentée au CEA Grenoble

dans France 3 Alpes

Tiré d’un total de quatre histoires Confiance brillante. L’exposition Fabrique retrace l’histoire de l’ingénierie scientifique à Grenoble, un voyage illustré et éclairé à travers les siècles à travers la réalité augmentée.

Le but de redécouvrir Grenoble à travers des randonnées géolocalisées. Au tout début de l’histoire, Yann Lee, spécialiste de Réalité Augmentée au CEA Grenoble, pourtant sceptique : « Quand Bruno a imaginé son projet, je me suis dit que c’était de l’ordre de l’impossible. Nous travaillons depuis des années sur ces technologies, qui sont extrêmement complexes, d’autant plus que ces lunettes ont d’abord été conçues pour les sportifs. Techniquement, c’était très compliqué.

Il y a toujours le projet est terminé et son créateur espère notamment séduire les offices de tourisme. Il sera démontré et expérimenté au festival Experimenta Art Sciences.

A terme, ses créateurs espèrent que les lunettes « sauront séduire les publics des parcs nationaux, des offices de tourisme, des musées, des théâtres et des universités en leur permettant de découvrir des lieux et des histoires d’une manière nouvelle et immersive ».






Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir des actualités et des offres spéciales sur les choses à manger, boire, voir et faire à Grenoble !

Nous ne spammons pas ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d'informations.

Objets similaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

évènements à venir

Une escapade d’une journée à moins de 30 minutes de Grenoble

“Je vis là où vous partez en vacances”. Oui, c’est une des chances qu’ont les Grenoblois : pouvoir vivre des aventures dont beaucoup rêvent...

L’Hanakotoba, le langage des bijoux fleuris – City guide Grenoble

D’inspiration amérindienne, les boucles de la marque L’hanakotoba n’en cultivent pas moins leur propre univers poétique et coloré. Grâce à leur créatrice, Laura Botilde,...

Coupe d’arbres morts sur les berges de l’Isère – Actualité à caractère exceptionnel

Ces arbres situés au niveau de l'Ile Verte doivent être coupés car ils peuvent présenter un danger pour la sécurité...

Exploitation commerciale du snack Jean Bron. – Appels et consultations

La Ville de Grenoble souhaite confier à un prestataire l'exploitation commerciale du snack de la piscine Jean Bron pour la...