Grenoble : les 5 chantiers par Eric Piolle

Invité de La Voix Est Libre de France 3 Alpes ce samedi 26 mars, le Maire EELV de Grenoble, Eric Piolle, fait le point sur les cinq projets les plus importants de sa commune.
Carte des écoles, zones 30 km/h, pistes cyclables… Retour sur les moments clés de l’entretien.

Tout sur:
La Fête des Lumières 2022 à Lyon

Deux ans après son élection, La Voix Est Libre a voulu savoir où en était Eric Piolle avec ses promesses de campagne. A la tête de la ville de Grenoble (160 000 habitants), le maire soucieux de l’environnement a identifié les dossiers prioritaires : le plan scolaire, le ralentissement de la métropole à 30 km/h, les autoroutes à vélo, le problème de l’A480/le Rondeau et la limitation du budget de la culture.

Un plan école à 60 millions d’euros

« L’éducation est l’alpha et l’oméga » et Eric Piolle en a fait sa passion. Malgré une conjoncture économique difficile, le maire veut faire de l’éducation « une priorité ». Les chiffres annoncés peuvent donner le tournis : 60 millions d’euros d’investissement dans la construction et la rénovation d’écoles, ouverture de six écoles et d’une cinquantaine de classes d’ici 2021. Mais selon Eric Piolle : « Il y a un vrai besoin. Ils doivent assurer les conditions de travail des adultes accompagnant les enfants, des enfants eux-mêmes et des projets qui les entourent ».

Grenoble a une forte démographie et 200 à 300 élèves supplémentaires reviennent à l’école chaque année. Classes surchargées et parents débordés : la communauté devait réagir. La nouvelle école Simone Lagrange devrait être achevée en septembre 2018. Situé dans le quartier Jean-Macé, il accueillera plus de 400 élèves répartis dans 14 classes de la maternelle au primaire.



Durée de la vidéo : 00 min 24

Intervenant : Eric Piolle, EELV Maire de Grenoble

« Une ville paisible » à 30 km/h

Malgré une résistance farouche, le maire soucieux de l’environnement a tenu sa promesse électorale. Depuis le 1er janvier 2016, nous roulons à 30 par heure dans la majeure partie de la ville. Il souhaitait « redonner de l’espace à chacun : piétons, vélos, voitures » alors que la ville était conçue « comme une piste de course ». Il réfute l’argument selon lequel les véhicules consomment plus lorsqu’ils roulent lentement : « A 50 km/h la vitesse moyenne des voitures en ville est de 18 km/h, à 30 km/h elle est même de 17 h ! » Cela montre le risque de décès divisé par neuf et la vitesse de freinage divisée par deux.

Au total 43 communes ont rejoint le mouvement et selon E. Piolle « Ce n’est pas une mesure portée par une couleur politique. Tout le monde va y venir puisque 3/4 des trajets font moins de 5 km.



Durée de la vidéo : 00min 32

Intervenant : Eric Piolle, EELV Maire de Grenoble

Les autoroutes à vélo

Autre projet phare de la Municipalité de Grenoble : les autoroutes à vélo. Le nom a depuis été abandonné, mais pas le projet. La colère des dealers est bien présente : ils parlent d’atteinte à leur commerce. Eric Piolle insiste et signe : « Il faut aménager le centre-ville pour qu’il soit un poumon de vie ». Il propose la création d’axes intercommunaux « pour qu’on puisse faire 5-10 km à vélo » et insiste sur la « nécessité de tripler la vitesse de croisière multipliée par trois ».

Quant à l’axe Agutte-Sembat/Rey, sur lequel 15 000 véhicules passent chaque jour, la mairie veut interdire aux automobilistes de le faire. L’idée ne plaît toujours pas aux commerçants qui s’opposent fortement à ce projet. En réponse, Eric Piolle envisage « un axe Gambetta dans les deux sens » ou un accès par « les boulevards, la périphérie, voire le rondeau ».



Durée de la vidéo : 01min 05

Intervenant : Eric Piolle, EELV Maire de Grenoble

Le problème permanent de l’A480/Rondeau

Mentionné la semaine dernière lors de la visite de Jean-Pierre Barbier, président LR du Conseil départemental de l’Isère, le serpent de mer de l’A480 est revenu sur le tapis. Le maire EELV se réjouit car « le dossier avance, tout le monde parle maintenant d’aménagement et d’agrandissements ultérieurs ». Mais la priorité de la métropole reste le rondeau et son amélioration, « un dossier qui devrait durer 5-6 ans ».

Outre l’A480 et le Rondeau, Eric Piolle souhaite travailler prioritairement sur les alternatives du covoiturage, du rail (voire du tram-train dans 10 ans), ainsi que sur la limitation de vitesse et la facilité d’embarquement et de débarquement aux carrefours. Il se réjouit aussi que « la nouvelle majorité départementale ne soutienne plus le projet A51 : tout le monde a compris qu’on ne voulait pas recréer une 2ème vallée du Rhône sous les fenêtres des Grenoblois ».



Durée de la vidéo : 01min 18

Intervenant : Eric Piolle, EELV Maire de Grenoble

6 millions d’euros de moins pour la culture

3. Budget de la ville, la culture a été sévèrement réduite en 2015. Le maire reconnaît que « la culture est extrêmement importante » et met en avant les initiatives de la mairie, notamment le festival des arts de la rue. Cependant, il souligne que la réduction des subventions touche tous les secteurs.
Selon lui, il faut passer « à une logique de projets et d’ouverture des équipements municipaux ». Il rappelle que « les grands doivent s’ouvrir aux petits et que ce n’est pas un virage facile ». On pense naturellement aux musiciens du Louvre et à la disparition de leurs subventions. « La frugalité sera l’avenir de Grenoble », prévient Eric Piolle.

Vos réactions sur Twitter

Vous avez été nombreux à suivre notre tweet en direct pendant l’émission. Vous n’avez pas tardé à répondre aux commentaires d’Eric Piolle : voici une sélection de vos meilleurs tweets.






Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir des actualités et des offres spéciales sur les choses à manger, boire, voir et faire à Grenoble !

Nous ne spammons pas ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d'informations.

Objets similaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

évènements à venir

Que faire à Grenoble ? L’agenda de mars 2024

Le mois de mars signe le retour du printemps, sa lumière, ses couleurs… Après avoir fait le tour du catalogue Netflix et vidé le...

Don de matériel informatique reconditionné – Vie associative

Dans le cadre du projet d'accompagnement à la transition numérique, la Ville de Grenoble souhaite donner gratuitement son matériel informatique...

Une escapade d’une journée à moins de 30 minutes de Grenoble

“Je vis là où vous partez en vacances”. Oui, c’est une des chances qu’ont les Grenoblois : pouvoir vivre des aventures dont beaucoup rêvent...

L’Hanakotoba, le langage des bijoux fleuris – City guide Grenoble

D’inspiration amérindienne, les boucles de la marque L’hanakotoba n’en cultivent pas moins leur propre univers poétique et coloré. Grâce à leur créatrice, Laura Botilde,...