Grenoble. Un homme échappe à un séquestration… et se retrouve en prison

Un retour inattendu en prison. Lundi 23 janvier, une tentative d’enlèvement a eu lieu à Grenoble en plein jour. Trois hommes armés ont tenté de l’enlever une personne qui a quitté un centre de semi-liberté.

Le jeune homme de 23 ans a pu se libérer de ce piège et a été entendu par la police. Venu volontairement de porter plainte, il a été surpris d’apprendre qu’il serait renvoyé en prison.

« Il s’est échappé du coffre et s’est retrouvé dans une cellule »

Le jeune homme avait obtenu un aménagement de sa peine après avoir été reconnu coupable de trafic de drogue. Il se retrouve derrière les barreaux de la prison de Grenoble-Varces à cause d’un texte du code pénal qui autorise la ré-arrestation d’une personne en urgence.

Le caractère « d’urgence » est interrogé par son avocat.  » C’est une victime, il n’a rien fait », proclame Maître Gallo, avant de poursuivre : « Dire que sa situation est épouvantable est un euphémisme. Il s’est échappé du coffre et s’est retrouvé dans la cellule.

Se référant à l’avocat, sa mère a déclaré que le jeune homme était « consterné et sentait qu’il vivait un double traumatisme ».

Pour sa sécurité ?

Les autorités pénitentiaires ont expliqué à la mère de la victime de la tentative d’enlèvement que la mesure avait été prise pour la sécurité de son enfant. Les mesures prises par le procureur, le magistrat et le gardien de prison pour le renvoyer en prison laissent maître Gallo sans voix.

« Un débat sera organisé le 27 janvier pour dire à mon client les raisons de sa détention et nous nous battrons pour le faire sortir », explique l’avocat Des nouvelles de Grenoble.

Lorsque Maître Gallo ne s’explique pas sur la décision des autorités, il n’est pas si optimiste : « Mon client a fait les efforts nécessaires pour se retrouver en semi-liberté, mais la justice peut à nouveau tout faire pour qu’il soit remis en liberté ». prison prison va ».

Les attaquants en fuite

Les trois auteurs de la tentative d’enlèvement sont montés dans leur véhicule pour prendre la fuite. La police a suivi leur mouvement.

La Renault Mégane a été repérée à 11h20 dans la commune de Bourgoin-Jallieu. Quelques minutes plus tard, les fugitifs forcent un poste de péage à Saint-Quentin-Fallavier.

Selon la police de l’actu Grenoble le véhicule a été disparu vers Lyon.

Cet article vous a-t-il été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Actu Grenoble dans l’espace mes nouvelles . En un clic après l’inscription, vous pouvez trouver toutes les dernières nouvelles de vos villes et marques préférées.






Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir des actualités et des offres spéciales sur les choses à manger, boire, voir et faire à Grenoble !

Nous ne spammons pas ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d'informations.

Objets similaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

évènements à venir

Coupe d’arbres morts sur les berges de l’Isère – Actualité à caractère exceptionnel

Ces arbres situés au niveau de l'Ile Verte doivent être coupés car ils peuvent présenter un danger pour la sécurité...

Exploitation commerciale du snack Jean Bron. – Appels et consultations

La Ville de Grenoble souhaite confier à un prestataire l'exploitation commerciale du snack de la piscine Jean Bron pour la...

La tendance photo argentique et comment vous lancer – City guide Grenoble

Nous utilisons des cookies pour optimiser notre site web et notre service. Indiquez-nous vos préférences : Le stockage ou l’accès technique est strictement nécessaire dans...

Recherche buvette et camions/vélos de restauration pour le Cabaret Frappé – Appels et consultations

A l’occasion du festival « Cabaret Frappé » qui aura lieu du 7 au 11 juillet 2024 au jardin de...