Hiloé Design, de l’upcycling aux objets design

Dessin, matières, couleurs, sens du volume et des formes, Chloé allie ces différents savoir-faire au service d’un art : le design textile. Profitant de l’écart d’upcycling, fouillez le web et le terrain pour dénicher les dernières pépites. Grâce à ses huit années d’études dans les métiers de l’art et du design, cette designer de 32 ans sublime sièges, luminaires et autres objets de décoration.

Chloé, designer textile aux mille cadeaux

Comme beaucoup d’artistes, c’est à travers le dessin que Chloé découvre sa sensibilité artistique. Elle a toujours dessiné et est immergée dans un environnement familial où les loisirs créatifs sont présents. Avec sa tante, elle découvre le point de croix et la broderie. Sa grand-mère, quant à elle, lui a fait goûter aux joies de la couture. A 15 ans il maîtrise déjà les bases de Photoshop et aime mélanger les techniques.

Tout ce savoir-faire intéresse Chloé, c’est pourquoi elle s’est tournée vers le design textile, ce qui lui permet de « travailler à la fois pour des marques d’ameublement, de prêt-à-porter ou de mode ». Il commence alors à étudier et voyage à travers la France et l’Europe pour parfaire son apprentissage.

Tout a commencé à Roubaix avec un BTS spécialisé en tricot. Ensuite, visite de la boite Erasmus en Espagne où travaille la joaillerie contemporaine, passant par de nombreuses techniques autour des nœuds. Le fil de la création était déjà tissé ! Elle a effectué de nombreux stages, notamment au sein de la marque de prêt-à-porter haut de gamme, Catherine André, qui travaille principalement la maille.

Après trois tentatives, il remporte le Saint Graal et entre à l’ENSCI, l’école nationale supérieure de design industriel. Les places sont chères, seulement 10 élèves par classe pour la section design textile. C’est une école de 24h, très gratuite, qui permet à Chloé d’acquérir des compétences pointues et variées pour devenir designer textile. Ainsi, armée de son imagination, de son intuition et de ses compétences techniques, elle entame une carrière dans une manufacture textile de la région qui travaille pour Hermès, l’un des derniers fabricants de soie.

Pourtant, après huit années d’études et cinq années de vie professionnelle active, sa soif de création pousse la jeune femme à créer Hiloé. Une façon de satisfaire pleinement votre sensibilité artistique en toute liberté.

Hiloé Design, rien ne se perd, tout se transforme

En 2023, lorsque Chloé décide de reprendre le fil de l’entreprenariat, elle choisit naturellement Grenoble, sa ville natale, pour y lancer sa propre entreprise. Fière de ses origines espagnoles, elle l’a nommée Hiloé Design – « Hilo » signifiant « fil » en espagnol et le « é » est un clin d’œil à la fin de son prénom.

Pour ce créateur, c’est à partir du fil que l’histoire commence. Des fils qu’elle tisse, noue, crochete, toutes ces techniques qu’elle utilise pour donner du volume et du style aux objets qu’elle recherche. Chloé aime transformer l’existant, détourner et « faire avec » sont des concepts clés pour cette créatrice. Il s’adapte aux formes qu’il trouve et est toujours à la recherche d’outils pratiques pour réaliser des miniséries. Fort de sa panoplie de savoir-faire et de sa vision artistique, il aborde le monde de la décoration et du meuble comme un immense terrain de jeu pour laisser libre cours à ses idées et mettre en avant ses valeurs.

Objets uniques et haut de gamme : du recyclage à l’upcycling

Chloé s’engage à créer des objets que l’on aime, uniques, qui durent dans le temps tout en respectant l’environnement. On utilise notamment le surcyclage ou « upcycling », une démarche qui consiste à récupérer des matériaux ou des produits qui ne sont plus nécessaires pour les transformer en produits de qualité. C’est un recyclage par le haut où le but est de rendre toute sa noblesse à l’objet désiré.

Travaillant à temps partiel dans l’industrie du textile de luxe, Chloé est pleinement consciente qu’il y a beaucoup de place pour recycler les déchets industriels ou les stocks inutilisés. Avec ses connaissances techniques et son amour du travail minutieux, il rend tout ce qu’il trouve beau à nouveau. C’est une seconde vie qui commence pour ces pièces qui deviennent des objets design.

Hiloé Design
Prochaine exposition du 20 au 28 septembre 2023 au Grenoble Lab
Prix ​​de vente : de 75 à 250 euros pour des objets uniques ou en petite série

Retrouvez ses créations sur etsy ETInstagram

Un article réalisé en collaboration avec Grenoble Alpes Métropole






Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir des actualités et des offres spéciales sur les choses à manger, boire, voir et faire à Grenoble !

Nous ne spammons pas ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d'informations.

Objets similaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

évènements à venir

Une escapade d’une journée à moins de 30 minutes de Grenoble

“Je vis là où vous partez en vacances”. Oui, c’est une des chances qu’ont les Grenoblois : pouvoir vivre des aventures dont beaucoup rêvent...

L’Hanakotoba, le langage des bijoux fleuris – City guide Grenoble

D’inspiration amérindienne, les boucles de la marque L’hanakotoba n’en cultivent pas moins leur propre univers poétique et coloré. Grâce à leur créatrice, Laura Botilde,...

Coupe d’arbres morts sur les berges de l’Isère – Actualité à caractère exceptionnel

Ces arbres situés au niveau de l'Ile Verte doivent être coupés car ils peuvent présenter un danger pour la sécurité...

Exploitation commerciale du snack Jean Bron. – Appels et consultations

La Ville de Grenoble souhaite confier à un prestataire l'exploitation commerciale du snack de la piscine Jean Bron pour la...