Isère : La suppression des tournées quotidiennes de La Poste est testée à Seyssinet-Pariset

Une expérimentation visant à supprimer les tournées quotidiennes de La Poste sera lancée en mars dans 68 communes de France. En Isère, la commune de Seyssinet-Pariset en fait partie. Le projet ne fait pas l’unanimité parmi les habitants et les syndicats.

Les habitants de Seyssinet-Pariset, près de Grenoble en Isère, l’ont appris ce matin : jusqu’en mars, les tournées quotidiennes de La Poste seront annulées à titre expérimental. Comme on le sait, ce test s’adresse à 67 autres communes de France métropolitaine infos France ce vendredi 6 janvier

Face à la baisse du trafic des lettres, La Poste veut s’adapter. Selon le groupe, le nombre de lettres express aurait été divisé par 14 entre 2008 et 2022. Dans ce contexte, un jour les facteurs ont une tournée définie, le lendemain une autre tournée. Seuls les envois urgents (colis, presse, courrier recommandé) continueront d’être distribués quotidiennement.

Selon les syndicats, la réduction des tournées vise à réduire le nombre de facteurs : « Aujourd’hui le facteur tient une tournée, un quartier. Dans cette expérience, les facteurs doivent répartir deux, voire trois quartiers, en fonction du trafic. Pour nous, c’est comme un plan social déguisé. La Poste ne le dit pas ouvertement, mais ce que ça coûte cher, ce sont ses salariés », répond Isabelle Beddelem du syndicat Sud PTT Isère-Savoie.



Durée de la vidéo : 01min 57

Une expérimentation visant à supprimer les tournées quotidiennes de La Poste sera lancée en mars dans 68 communes de France. En Isère, la commune de Seyssinet-Pariset en fait partie.



©FTV

Les expérimentations n’auront pas d’impact sur la clientèle et le recours aux facteurs, indique le groupe dans un communiqué : « Les expérimentations concernent les organisations internes locales, qui consistent à adapter la tournée du facteur à la nature et à l’urgence des différents services à être distribué sans Conséquences pour les clients ou le facteur.

Laissez l’expérience se produire. Nous en subirons les conséquences. Il faut le faire de manière claire. Si les choses ne sont pas satisfaisantes, vous devez accepter de revenir en arrière.

Guillaume Lissy, maire (PS) de Seyssinet-Pariset.

Ce samedi 7 janvier, l’expérimentation au marché de Seyssinet-Pariset n’a pas fait l’unanimité dans la population. « Cela va me compliquer un peu la vie car je reçois beaucoup de lettres. Ça peut être entre 5 et 11 lettres par jour », raconte un passant. « Je consulte ma boîte aux lettres une fois par semaine. Le fait que le facteur vienne un jour sur deux ne changera pas mon quotidien », a nuancé un autre Seyssinetois.

Le maire de la commune de l’Isère, Guillaume Lissy (PS), suivra de près les résultats de ce projet : « Que l’expérimentation se fasse. Nous en subirons les conséquences. Il faut le faire de manière claire. Si les choses ne sont pas satisfaisantes, nous devons accepter de revenir en arrière. »

Des réunions au niveau local sont prévues en janvier pour compléter ces expérimentations. La nouvelle organisation démarrera alors début mars dans les premières villes concernées et sera généralisée en Auvergne-Rhône-Alpes début mai.






Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir des actualités et des offres spéciales sur les choses à manger, boire, voir et faire à Grenoble !

Nous ne spammons pas ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d'informations.

Objets similaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

évènements à venir

L’Hanakotoba, le langage des bijoux fleuris – City guide Grenoble

D’inspiration amérindienne, les boucles de la marque L’hanakotoba n’en cultivent pas moins leur propre univers poétique et coloré. Grâce à leur créatrice, Laura Botilde,...

Coupe d’arbres morts sur les berges de l’Isère – Actualité à caractère exceptionnel

Ces arbres situés au niveau de l'Ile Verte doivent être coupés car ils peuvent présenter un danger pour la sécurité...

Exploitation commerciale du snack Jean Bron. – Appels et consultations

La Ville de Grenoble souhaite confier à un prestataire l'exploitation commerciale du snack de la piscine Jean Bron pour la...

La tendance photo argentique et comment vous lancer – City guide Grenoble

Nous utilisons des cookies pour optimiser notre site web et notre service. Indiquez-nous vos préférences : Le stockage ou l’accès technique est strictement nécessaire dans...