Jardin des Dauphins – Grenoble France

Jean-Baptiste Dolle, marchand grenoblois, fut le premier concepteur en 1785 de ce jardin situé dans les anciennes fortifications édifiées par Lesdiguières. Il a aménagé 6 terrasses superposées, avec des murs de soutènement, des escaliers de liaison, des passerelles et des allées. Il a planté des arbres, posé des lits. Près de l’enceinte, il bâtit une maison romaine, la fit meubler par l’ébéniste Hache, l’équipa d’une grande bibliothèque, construisit des serres, creusa des citernes. Les Grenoblois le surnommaient le « château de la folie » en raison de la démesure des fêtes qui s’y déroulaient. Abandonné à la Révolution française, défiguré au XIX siècle par l’exploitation d’une carrière de pierre et l’installation d’une cartoucherie, le jardin fut, au début du siècle, réhabilité par le paysagiste Ginet qui le prolongea d’une liaison piétonne. menant au téléphérique. Il a été rénové en 1960. L’environnement de ce parc est alpin mais son exposition au sud et à l’abri des vents lui donne un caractère méditerranéen. Grenadiers, nèfles, buis, platanes y prospèrent en plein champ.






Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir des actualités et des offres spéciales sur les choses à manger, boire, voir et faire à Grenoble !

Nous ne spammons pas ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d'informations.

Objets similaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

évènements à venir

Que faire à Grenoble ? L’agenda de mars 2024

Le mois de mars signe le retour du printemps, sa lumière, ses couleurs… Après avoir fait le tour du catalogue Netflix et vidé le...

Don de matériel informatique reconditionné – Vie associative

Dans le cadre du projet d'accompagnement à la transition numérique, la Ville de Grenoble souhaite donner gratuitement son matériel informatique...

Une escapade d’une journée à moins de 30 minutes de Grenoble

“Je vis là où vous partez en vacances”. Oui, c’est une des chances qu’ont les Grenoblois : pouvoir vivre des aventures dont beaucoup rêvent...

L’Hanakotoba, le langage des bijoux fleuris – City guide Grenoble

D’inspiration amérindienne, les boucles de la marque L’hanakotoba n’en cultivent pas moins leur propre univers poétique et coloré. Grâce à leur créatrice, Laura Botilde,...