« Je n’ai plus de motivation » : En Isère, en pleine cérémonie des vœux 2023, le maire de Sassenage annonce sa démission

Lors de ses vœux en 2023, Christian Coigné avait annoncé qu’il comptait se retirer « avant l’été ». Maire de Sassenage depuis 2001, il exprime sa lassitude face à « l’Etat et la métropole » tenant sa ville en étau. Assurez-vous toutefois que cette décision n’a rien à voir avec sa condamnation pour détournement illicite.

« Je pense que j’ai fait mon temps. » Vendredi 13 janvier, le Maire de Sassenage Christian coignes a fait une annonce plutôt inattendue à ses électeurs. pour à l’occasion de ses vœux pour l’année 2023, il trouvé qu’il a l’intention de se retirer « avant l’été ».

L’élu de centre droit, qui occupe le fauteuil de maire depuis 2001, dit qu’il est « arrivé au bout ». « Il y a une lassitude vis-à-vis des autorités », explique-t-il. Nous ne sommes pas entendus par la métropole qui veut tout réglementer. Pour colmater un trou dans une route, il faut attendre trois mois. Et l’État ne nous laisse plus contrôler nos finances. Tout est dirigé d’en haut et nous n’avons plus de contrôle sur notre communauté.

Une partie de la population veut tout et attend tout de la mairie. Mais d’un autre côté, les élus ne sont plus libres, on ne leur fait plus confiance.

Christian Coigné, maire de centre-droit de Sassenage

Depuis son premier mandat de conseiller municipal en 1983, il a vu décliner le pouvoir des élus locaux. « Je n’aime plus ça », a-t-il dit. Une partie de la population veut tout et attend tout de la mairie. Mais d’un autre côté, les élus ne sont plus libres, on ne leur fait plus confiance. Je suis fatigué et je ne me sens plus à jour. Aujourd’hui, quand j’arrive à la mairie, je n’en ai plus envie. Je n’ai plus de motivation. »

Comme lui, Plus de 800 maires ont démissionné depuis la dernière élection en 2020. C’est nettement plus qu’au début du mandat précédent entre 2014 et 2020. « Je suis également vice-président de l’Association des maires de l’Isère et je rencontre de nombreux maires qui se plaignent des intercommunalités et du fait qu’elles n’ont plus la maîtrise de leur commune », ajoute Christian Coigné. De nombreux élus se sont présentés pour travailler sur des projets, sauf que le métier de maire est un métier social 80% Et ils ne sont pas préparés à ça. »

Christian coignes assure que cette démission n’a rien à voir avec sa condamnation pour détournement illicite. En novembre 2021, il a été condamné par la cour d’appel de Grenoble à deux ans d’interdiction et à 2 000 euros d’amende pour avoir favorisé sa fille dans l’attribution d’un logement social. « Ça n’a rien à voir, cette conviction m’a motivé, au contraire ! Quand je suis attaqué, ça me motive, ça me pousse à aller au bout, et ça m’a permis de tenir un peu plus longtemps que prévu. Bien sûr, ce n’était pas facile en tant qu’être humain, mais j’étais fait pour ça ça », explique-t-il.

Maintenant qu’il a annoncé sa décision, Christian coignes se dit serein, fier du travail qui se fait dans sa communauté. « J’ai fait appel à Sassenage », a-t-il déclaré, promettant que son équipe était prête à prendre le relais.

La faction majoritaire a déjà voté pour un successeur qui présidera le conseil municipal jusqu’aux prochaines élections locales en 2026. Michel Vendra, adjoint au maire chargé de la culture, a été élu.






Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir des actualités et des offres spéciales sur les choses à manger, boire, voir et faire à Grenoble !

Nous ne spammons pas ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d'informations.

Objets similaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

évènements à venir

L’Hanakotoba, le langage des bijoux fleuris – City guide Grenoble

D’inspiration amérindienne, les boucles de la marque L’hanakotoba n’en cultivent pas moins leur propre univers poétique et coloré. Grâce à leur créatrice, Laura Botilde,...

Coupe d’arbres morts sur les berges de l’Isère – Actualité à caractère exceptionnel

Ces arbres situés au niveau de l'Ile Verte doivent être coupés car ils peuvent présenter un danger pour la sécurité...

Exploitation commerciale du snack Jean Bron. – Appels et consultations

La Ville de Grenoble souhaite confier à un prestataire l'exploitation commerciale du snack de la piscine Jean Bron pour la...

La tendance photo argentique et comment vous lancer – City guide Grenoble

Nous utilisons des cookies pour optimiser notre site web et notre service. Indiquez-nous vos préférences : Le stockage ou l’accès technique est strictement nécessaire dans...