Les origines du Gratin Dauphinois

Le département de l’Isère étant connu pour ces montagnes avec Grenoble, capitale des Alpes, mais aussi pour ses nombreuses stations de ski, pour les plus sportives, il possède d’autres richesses. L’Isère est un département également connu pour sa gastronomie française : ravioles, fromages (Saint-Marcellins), noix, bières ou encore vins et spiritueux. Un plat qui attire l’attention, connu de tous, une recette emblématique du Dauphiné ; Vous l’aurez compris, c’est le Gratin Dauphinois.

Ce plat à base de pommes de terre, de crème et de lait est très présent dans nos maisons, surtout aux heures d’hiver. Il faut savoir qu’il s’agit en fait d’une identité territoriale très importante de la France. Selon certaines enquêtes (Source : BVA-Doméo-Presse régionale), le gratin dauphinois est le plat préféré des Français habitant le sud-est, devant le bœuf Bourguignon. Son histoire est donc intéressante, mettant l’Isère et le Dauphiné au centre de ce plat.

le dauphin

Aujourd’hui composé des départements de l’Isère, de la Drôme, des Hautes Alpes et du Rhône, le Dauphiné, région française historique, est le lieu d’origine du gratin dauphinois. L’histoire du Dauphiné est intimement liée à celle de la France, anciennement appelée Province du Dauphiné ou Dauphiné de Viennois (du nom des comtes qui l’habitaient), c’était une principauté indépendante établie au Moyen Âge, au XIe siècle.moi siècle. Étant l’une des provinces les plus riches, elle était gouvernée par un prince héritier du trône de France, le Dauphin. En 1349, le Dauphiné est annexé par la France et devient une province de l’État Royal. Le Dauphiné a joué un rôle important dans l’histoire de France pendant de nombreux siècles. Cette région a été le théâtre de nombreuses guerres et invasions et a vu passer de nombreux dirigeants importants. Le Dauphiné est divisé en 1790, lors de la Révolution française, en 3 départements (Drôme, Hautes-Alpes et Isère). à 19 ansmoi et 20moi siècles, une partie était rattachée au département du Rhône. De plus, cette région a accueilli plusieurs artistes célèbres tels que le peintre Paul Cézanne et l’écrivain Antoine de Saint-Exupéry. Le Dauphiné est donc une région riche d’histoire et de culture, située dans les Alpes françaises, connue pour ses paysages pittoresques, sa gastronomie et ses sports d’hiver.

Le Gratin Dauphinois Principe de Forme

Le gratin dauphinois ou gratin de pomme de terre est un plat apparu avec l’arrivée de la pomme de terre dans cette région de France entre le s.moi et le 17moi des siècles. Selon différentes versions de l’histoire, le gratin était généralement considéré comme un plat paysan à l’époque, et les pommes de terre étaient abondantes dans le Dauphiné et donc moins chères que la viande. Cela a permis de faire des plats nutritifs en période de pénurie. La recette consistait à couper les pommes de terre en fines tranches, les disposer sur une assiette accompagnées de lait, de beurre et de fromage. Une autre version dit que le gratin était servi lors d’un repas aux officiers de la ville de Gap pendant la Révolution française et que le nom de « gratin dauphinois » a été prononcé pour la première fois à cette époque.

Il peut exister différentes versions de l’existence du Gratin Dauphinois, cependant, ce plat est devenu populaire et adopté par tous. Le gratin serait arrivé à Paris dans les années 1930 par l’intermédiaire d’un restaurant nommé « Le gratin Dauphinois » tenu par un habitant du Dauphiné. Aujourd’hui ce gratin est considéré comme un classique de la cuisine française et reste un plat simple à préparer.

Voici une petite recette du site. tourisme en isère :

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 800g de pommes de terre
  • 25 cl de crème liquide entière
  • 1/2 L de lait entier
  • Sel poivre
  • 1 muscade
  • 1 gousse d’ail

Préparation :

  • Préchauffez votre four à 150°C.
  • Épluchez et lavez les pommes de terre, puis coupez-les en fines lanières. (Ne relavez pas les pommes de terre une fois coupées !)
  • Faire bouillir le lait; Frottez vigoureusement le plat avec la gousse d’ail, puis badigeonnez-le de beurre.
  • Disposez les pommes de terre en couches et à niveau.
  • Verser le lait et la crème liquide pour recouvrir les pommes de terre. Assaisonnez à votre goût.
  • Cuire à la mijoteuse pendant 1h30 à 2h.
  • L’intérieur doit être bien lisse. (vérifier de temps en temps avec la pointe du couteau) et la présentation uniformément lisse et dorée.






Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir des actualités et des offres spéciales sur les choses à manger, boire, voir et faire à Grenoble !

Nous ne spammons pas ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d'informations.

Objets similaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

évènements à venir

L’Hanakotoba, le langage des bijoux fleuris – City guide Grenoble

D’inspiration amérindienne, les boucles de la marque L’hanakotoba n’en cultivent pas moins leur propre univers poétique et coloré. Grâce à leur créatrice, Laura Botilde,...

Coupe d’arbres morts sur les berges de l’Isère – Actualité à caractère exceptionnel

Ces arbres situés au niveau de l'Ile Verte doivent être coupés car ils peuvent présenter un danger pour la sécurité...

Exploitation commerciale du snack Jean Bron. – Appels et consultations

La Ville de Grenoble souhaite confier à un prestataire l'exploitation commerciale du snack de la piscine Jean Bron pour la...

La tendance photo argentique et comment vous lancer – City guide Grenoble

Nous utilisons des cookies pour optimiser notre site web et notre service. Indiquez-nous vos préférences : Le stockage ou l’accès technique est strictement nécessaire dans...