Une « atteinte au patrimoine culturel » : des bijoux volés à la princesse Mathilde Bonaparte dans un musée près de Grenoble

Dans la nuit du 21 au 22 janvier, des cambrioleurs isérois ont fait irruption au musée Hébert de La Tronche près de Grenoble et ont dérobé des bijoux de la princesse Mathilde Bonaparte, prêtés par le musée d’Orsay. Une enquête est en cours.

Tout sur:
La Fête des Lumières 2022 à Lyon

« Nous sommes à la disposition de la justice et des enquêteurs et nous regrettons cette atteinte au patrimoine culturel », a fait savoir le département de l’Isère à France 3 Alpes ce dimanche 22 janvier 2023.

En effet, plusieurs cambrioleurs ont fait irruption dans l’un des onze musées du conseil départemental de l’Isère pendant la nuit. Selon le procureur de Grenoble Eric Vaillant, les voleurs se sont introduits le Musée Hébert à La Tronche, avec une échelle. Une fois à l’intérieur, ils ont brisé le volet de la pièce qui contenait les bijoux de la princesse Mathilde Bonaparte pour les voler.

Les faits ont été découverts peu après 5 heures du matin tôt ce matin lorsque l’alarme de l’immeuble s’est déclenchée. « Le personnel du musée est arrivé sur place et a fait fuir deux personnes », a indiqué à l’AFP une source proche du dossier.

Une enquête est en cours, confiée à la police judiciaire.

Le musée Hébert est l'un des onze musées gérés par le conseil général de l'Isère.

Ces bijoux appartiennent à la Fondation de France et ont été prêtés à l’institution iséroise par le musée d’Orsay. Sur sa page Facebookprécise le musée Hébert : « Ernest Hébert était très attaché à la princesse Mathilde, cousine de Napoléon III, et avait rassemblé certains de ses meubles et de nombreux objets dans un salon de « souvenirs napoléoniens » présentés dans une chambre de sa maison de campagne à La Tête ».

Ouvert en 1979, ce musée a « deux volets », comme l’indique son site Internet : favoriser une meilleure connaissance de l’art du XIXe siècle à travers les collections du peintre Ernest Hébert (1817-1908) et favoriser la présentation d’artistes contemporains, de jeunes ou établie. Les collections du musée Hébert sont constituées d’œuvres de jeunesse, du fonds d’atelier et de tableaux achetés par Gabrielle Hébert, épouse de l’artiste, et s’enrichissent des dépôts des musées nationaux, du musée du Louvre, des musées de Marseille et de Grenoble.






Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir des actualités et des offres spéciales sur les choses à manger, boire, voir et faire à Grenoble !

Nous ne spammons pas ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d'informations.

Objets similaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

évènements à venir

Coupe d’arbres morts sur les berges de l’Isère – Actualité à caractère exceptionnel

Ces arbres situés au niveau de l'Ile Verte doivent être coupés car ils peuvent présenter un danger pour la sécurité...

Exploitation commerciale du snack Jean Bron. – Appels et consultations

La Ville de Grenoble souhaite confier à un prestataire l'exploitation commerciale du snack de la piscine Jean Bron pour la...

La tendance photo argentique et comment vous lancer – City guide Grenoble

Nous utilisons des cookies pour optimiser notre site web et notre service. Indiquez-nous vos préférences : Le stockage ou l’accès technique est strictement nécessaire dans...

Recherche buvette et camions/vélos de restauration pour le Cabaret Frappé – Appels et consultations

A l’occasion du festival « Cabaret Frappé » qui aura lieu du 7 au 11 juillet 2024 au jardin de...